Plantes

Nephrolepis & Syngonium, deux nouveaux camarades

Pour commencer ce blog, je partage avec vous l’arrivée dans la bande des p’tites plantes vertes de Bouturons.com de deux nouveaux camarades : Nephrolepis Duffy et Syngonium Red Heart.

Les collectionneurs sont toujours un peu « fous »… ils ne peuvent s’empêcher d’agrandir leur collection lorsque l’occasion se présente. Lors d’un passage près de la jardinerie, il a fallu que j’aille y jeter un coup d’oeil… Et bien entendu j’ai succombé !

Je préfère les « baby plants », moins chères, moins encombrantes (au début…), et intéressantes à voir grandir (on voit ainsi si on a la main verte ou non !). Je voulais aussi des plantes d’intérieur « design », aux formes et couleurs surprenantes et inattendues. Deux candidats m’ont sauté aux yeux.

D’abord Nephrolepis Duffy.

Je l’ai choisie au hasard sans trop regarder ses caractéristiques. Mais en y regardant de plus près, je ne regrette pas mon choix ! Nephrolepsis Duffy est une petite fougère d’intérieur, facile à cultiver. C’est une plante de petite taille ne dépassant généralement pas 30 à 40 cm de hauteur, idéale pour la culture en pot ou terrarium. Elle aime beaucoup l’humidité (sans la noyer !), et la lumière, sans être exposée directement au soleil.

Que pensez-vous de son allure ? Ces tiges retombantes, ces petites feuilles vert tendre… Ca va être de plus en plus beau en grandissant ! Et quand le petit nouveau aura la taille suffisante, on essaiera de la multiplier.

Ensuite, un Syngonium Podophyllum Red Heart.

On ne dirait pas comme ca, mais petit Syngonium est un arbuste (le temps le confirmera). D’origine tropicale, il demande de la chaleur, de l’humidité, et de la lumière indirecte. Encore un choix fait au hasard (disons un choix esthétique), mais un bon choix, puisqu’on dit de Syngonium Podophyllum qu’il est d’entretien très facile ! Et cerise sur le gateau : c’est une plante dépolluante ! Il serait particulièrement efficace pour capter le Xylène.

J’ai choisi à la jardinerie la variété « Red Heart » (coeur rouge). Ces feuilles bicolores (rouges dessus, vertes dessous) m’ont tapé dans l’oeil. La couleur apportée par le feuillage, et non les fleurs, mais quelle bonne idée !

Le Syngonium était dans un mini rikiki pot en plastique. Les racines sortaient dessous, pauvre petit, à l’étroit dans son studio… J’ai choisi « the famous » pot de confiture « Bonne Maman » comme premier logis, rempli de terreau toute plante. Un petit arrosage et hop, c’est parti ! A dans quelques semaines pour voir si le déménagement s’est bien passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *